Newsletter

AMI International

STONEPAGE NO. 20 – Hiver 2017-2018

De l’image d’un lieu à la folie des banques centrales, passant par quelques vices communs à l’immobilier (conflit d’intérêt et faillite des méthodes), nous espérons que ces thèmes vous intéresseront. Ils ne sont que l’introduction d’autant de débats.

AMI – Stone Page 20e – Hiver 2017-2018

STONEPAGE NO. 16 : Spécial taux

View in %LANG For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Ce seizième Stonepage tente d’aborder quelques facettes en apparence étranges : les modifications de comportement du commerce, des administrations ou des services, le problème biblique des banques centrales, l’échec des théories d’évaluation classiques en période de taux négatifs, le drame de la fiscalité des entreprises, le bonheur de l’endettement des Etats.

StonePage n°16

Stonepage no. 8 : Spécial taux de rotation logements

View in %LANG For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Nos trois (prometteurs) stagiaires d’été nous ont posé la question suivante : le taux de vacance est-il un indicateur intelligent de l’état d’un marché ? Notre
réponse a été double : « évidemment non. Démontrez-le » ! Quelque peu revu, ce Stone Page recense leur travail.

StonePage 8 – Tx rotation

Stonepage no. 7 : Spécial bulle

L’éthique économique n’est-elle pas de constamment tester et contester (pour les parfaire) modèles ou techniques, dans le seul dessein de «mieux comprendre» ?
C’est dans cet esprit que nous avons rela- tivisé la pratique de l’évaluation par DCF, dénoncer les faiblesses d’une méthode – que nous défendons depuis quinze ans – deve- nue un lieu commun, un outil banal. Non qu’elle soit juste ou fausse, mais parce qu’il n’y a pas de pire ennemi que l’habitude.

stonepage07

Stonepage no. 6 : Spécial indicateur des loyers des bureaux, ILB

L’erreur économique de l’industrie de la titrisation (de créances) a été de prétendre vendre des instruments capables de décorréler taux d’intérêts, prix et économie réelle. Le mécanisme de formation des loyers est l’illustration élémentaire d’une équation fragile de ces trois variables, dont les effets ne sont jamais ni simultanés ni proportionnels. L’ILB (indicateur des loyers de bureaux) se révèle un baromètre original du phénomène : il ne se réduit pas à une photographie. Il illustre des tendances, des modes, des humeurs. La difficulté est de (bien) les comprendre et les intégrer.

stonepage06

Stonepage no.5 : Spécial nouveau droit du bail

Indexer les loyers à l’inflation ? Pourquoi pas? Si un système simple doit être encouragé – le modèle d’indexation est une méthode objectivement séduisante – il nous semble que le débat actuel, essentiellement politique, doit être rapidement converti en débat économique. Mais pour cela, il faut à la fois simuler dans le passé ce qu’un modèle auraitengendréetmesurerfinementses conséquences. Cela suppose que des moyens considérables soient alloués aux études statistiques.
A défaut, les Suisses risquent de découvrir trop tard que ce qui est simple peut se révéler très compliqué.

stonepage05

Stonepage no. 4 : Spécial abrogation de la Lex Freidrich

Nous consacrons ce numéro de “l’âge de la pierre” à une modification législative majeure dont les conséquences sur le marché sont délicates à apprécier : l’abrogation de la “Lex Friedrich”.
Ce projet d’ouverture, économiquement évident, politiquement délicat, engendrera des conséquences économiques, non seulement sur les prix, mais aussi sur les comportements.
Les conseillers fédéraux qui ont prêté leurs noms à cette loi (von Moos, Furgler, Friedrich, Koller) ont tous tenté d’en atténuer les contours, conscients d’un anachronisme que seules quelques démocraties populaires connaissent encore.

stonepage04

Stonepage no. 3 : Etude sur “les prix immobiliers en suisse romande”

La notion de prix n’a peut-être jamais été aussi inconsistante qu’aujourd’hui. Pour de multiples raisons, une étiquette sur un produit ne veut plus rien dire. L’ère des télécoms nous a habitués aux équipements high tech dotés de toujours plus de fonctionnalités et donnés gratuitement avec un abonnement. Quant à la dérégulation du transport aérien, elle nous permet de prendre des vols en Europe à des tarifs proche de ce qu’auparavant nous sortions de notre poche pour acheter quelques magazines juste avant d’embarquer. La mondialisation nous permet de nous nourrir, de nous vêtir et de nous meubler à un coût fantastiquement bas.

stonepage03

Stonepage no.2 : Spécial normes IAS-IFRS

Le 18 décembre 2003, l’IASB (International Accounting Standards Board) a publié treize normes révisées. Trois d’entre elles concernent directement les règles applicables au secteur immobilier.
IAS 16 (immobilisations corporelles) : impose d’abord des critères de comptabilisation identiques pour les coûts initiaux et les charges encourues ultérieurement, ensuite le modèle de réévaluation ne peut être appliqué que lorsque la juste valeur des actifs est mesurable avec une certitude raisonnable, enfin, l’amortissement doit être calculé pour chaque partie significative de l’immeuble (approche de composants).

stonepage02

Stonepage no.1 : Spécial inflation

Il y a quatre ans, le marché immobilier nous voyait un peu comme les «Tournesol» de l’immobilier, plus occupés à écrire des formules en apparence obscures, qu’à s’ancrer dans la « réalité » de la pierre. Cette réalité, c’était, en 1999, 50 milliards de francs de pertes avouées dans le seul compartiment immobilier (Source BNS), pour, à notre sens, avoir coupablement compris l’immobilier comme un « truc à part », figé et …immobile.

Voir le document

AMI International SA