Avril 2012 : Le Temps “Dans l’immobilier, on paie aussi la rareté de l’objet”

Avril 2012 : Le Temps “Dans l’immobilier, on paie aussi la rareté de l’objet”

L’étude de la corrélation entre les taux d’intérêts et les prix indique qu’une part des prix des immeubles est payée pour des raisons de rareté, conséquence d’un marché immobilier saturé où la demande ne tarit pas face à une offre qui stagne

Le Temps – 04.04.2012 P.16

AMI International SA